Loading...

La fiscalité immobilière

Lors de l’acquisition d’un bien immobilier l’acquéreur devra en général payer:

  • l’IMT de 6 ou 6,5% calculée sur le prix d’acquisition. Dans certains cas d’acquisition d’un bien à rénover situé dans des périmètres historiques spécifiques cette taxe pourra être récupérée.
  • un droit de timbre de 0,8% de la valeur d’acquisition.

Chaque année la personne physique propriétaire d’un bien immobilier au Portugal devra généralement payer des taxes foncières municipales calculées sur la valeur fiscale du bien immobilier, et non sur sa valeur de marché :

  • l’IMI, de 0,3 à 0,55% (pour les immeubles d’habitation),
  • depuis le 1.1.2017, l’AIMI, si la valeur fiscale globale de tous les biens immobiliers du contribuable situés au Portugal dépasse EUR 600.000 : 0,7% de EUR 600.000 à EUR 1.000.000, 1% au-delà.

Sur des revenus immobiliers portugais, l’imposition s’élèvera au taux forfaitaire de 28%, sauf si le contribuable demande l’application des taux progressifs d’impôt sur le revenu. Ce taux pourra être réduit à 5% lorsque les revenus proviennent de biens situés dans des zones historiques délimitées.

Lors de la cession d’un bien immobilier, la plus-value sera imposée à un taux effectif d’environ 25%. La vente de la résidence principale pourra en être exonérée, en cas de réinvestissement dans l’achat d’une nouvelle résidence principale dans un pays de l’Union Européenne.