Loading...

Alfama

L’Alfama est à Lisbonne ce qu’Amalia Rodriguez est au fado : son épicentre. On ne connait pas Lisbonne si on n’y a pas été. Des rues étroites et encombrées, des odeurs très diverses, des bruits mélangés aux sons de la guitare portugaise : voilà tout son charme. L’authenticité et la spontanéité de ce quartier vous séduiront en un clin d’oeil. Oubliez la grande ville et plongez dans l’Alfama.

L’influence arabe y est nette, à commencer par son nom : Alfama vient de “al-hamma”, les bains ou les fontaines. La présence arabe se perçoit dans deux secteurs, le Haut Alfama et l’Alfama Maritime. On y ressent toujours l’atmosphère de la casbah avec ses passages étroits, ses escaliers et ses arcades. Dans l’Alfama, on a l’impression d’être dans un village. On discute avec ses voisins, on va à l’épicerie du coin, on écoute du fado et on admire le Tage : tout y est possible.

Les belvédères de Portas do Sol et de Santa Luzia offrent les meilleurs points de vue sur la ville. A proximité se dressent le Château Saint Georges, résidence royale jusqu’au XVIème siècle, et la colline de Saint Vincent. Si vous êtes amateur d’art sacré, ne manquez pas les églises Saint Etienne et Saint Vincent-hors-les Murs. Quand vous aurez vu la Fontaine du Roi vous comprendrez la réputation du quartier et de ses sources.

On ne visite qu’à pied. Les voitures ne passent pas dans la plupart des rues, sinon le tramway leur laisse peu de place. Pénétrez au n°1 du Largo Chafariz do Dentro (place de la Fontaine Intérieure), vous y découvrirez toute l’histoire de la musique portugaise : vous êtes au Musée du Fado.