Loading...

Baixa

Commencez par descendre par l’ascenseur de Santa Justa, à l’angle du Largo do Carmo, merveille architecturale construite par un élève de Gustave Eiffel. En un clin d’oeil vous vous retrouverez Rua Áurea dans la Baixa, le coeur de Lisbonne. Une vraie promenade au XVIIIème siècle. Tout le quartier a été reconstruit par le marquis de Pombal à partir de 1755 après le grand tremblement de terre, le tsunami et l’incendie qui l’ont suivi. Ses rues à angle droit dessinent un damier presque parfait ; ses bâtiments tous similaires ressemblent à un décor de théâtre. Cette reconstruction de la ville de Lisbonne était totalement d’avant-garde : normes antisismiques et  réseau d’évacuation des eaux usées avant l’heure. Maintenant c’est un quartier dédié au commerce et aux services, où se retrouvent touristes et flâneurs.

La Rua Augusta connait un rythme trépidant, surtout pendant la journée. C’est la rue des boutiques en tous genres. Vous pouvez vous asseoir à l’une de ses nombreuses terrasses et profiter du spectacle de son animation. A son extrémité l’Arc de Triomphe donne accès à la Place du Commerce (Praça do Comercio), un vaste espace de 36.000 mètres carrés destiné à réaffirmer la puissance du roi Joseph 1er après le tremblement de terre. Le Tage borde l’autre côté de cette place qui ne laisse personne indifférent.

A la Baixa vous trouverez d’authentiques cafés/restaurants : au 64 de la place Don Pedro IV, appelée le Rossio, le Café Gelo qui a bien traversé les derniers siècles, est célèbre pour ses pâtisseries ; un peu plus loin, aux numéros 24 et 25, le Café Nicola, dont le surnom d'”Académie” rappelle qu’il fut longtemps le rendez-vous des intellectuels et des artistes, est un véritable petit bijou au coeur de la capitale ; de l’autre côté de la place, la grande terrasse de la Pâtisserie Suisse vous invite à vous asseoir.

Signalons des chapeaux chez “Azevedo Rua” (place Dom Pedro iV, 69-72). Quelle surprise! les joailliers et les bijoutiers se concentrent toujours Rua Aurea (Rue de l’or).

En fin de journée, peut-être aurez vous envie d’assister à une représentation au Théâtre Dona Maria II, le théâtre national portugais construit là où se dressait le palais de l’Inquisition jusqu’en 1755.